CAMEROUN 0 – 1 CANADA : Le jeu et les notes des lionnes

Trois des 14 joueuses utilisées ce lundi soir par le sélectionneur Alain Djeumfa sortent du lot. Une performance moyenne de leur part qui contraste avec le visage bien pale que les lionnes ont nous ont montré ce soir face à aux Canucks du Canada. Une d’entre elles, Estelle Johnson (5/10), qui a pu étaler son expérience et rassurer tous les sceptiques malgré ses 30 ans.

Annette NGO NDOM (5/10) : La gardienne des lionnes a surpris son beau monde. Malgré le but encaissé à la lisière de la première période (faute de marquage sur Buchanan), elle a su rassurer dans ses sorties aériennes. N’a pas hésité un moment à sortir aux devants de la dangereuse Christine Sinclair. Ngo Ndom a réalisé trois arrêts importants dans le match. C’est de loin sa meilleure prestation de ces deux dernières années.

Christine MANIE (4/10) : Au milieu d’une défense à 5, l’on s’est bien rendu compte que la Capitaine avait du mal à coordonner son secteur. Ses interventions ont été justes la plupart du temps. C’est Manie qui se procure la première occasion des lionnes indomptables, en reprenant du pied droit un corner d’Aboudi Onguene dans le premier quart d’heure.

Estelle JOHNSON (5/10) : C’est l’une des satisfactions de ce match cauchemardesque qu’ont livré les lionnes indomptables ce lundi soir à la Mosson. Justesse dans les interventions. Bonne lecture de jeu, bref une rencontre où elle a su rester concentrer jusqu’au bout. La joueuse des Sky Blue (Etats-Unis) a muselé l’attaque canadienne sur quelques occasions.

Marie AWONA (4/10) : Moins en vue dans cette défense à 5, Awona était au marquage strict de Christine Sinclair. Rare sont les fois où l’attaquante canadienne s’’est retrouvée en situation idéale. Elle est impliquée sur le but concédé par les lionnes.

Falone MEFFOMETOU (4/10) : Le dispositif mis en place n’a pas facilité son déploiement pendant cette rencontre. Mais l’arrière droite a su se créer deux opportunités (dont la meilleure du match, une tête sur un corner à la 70ème minute qui rase le poteau de Labbé, la gardienne du Canada). Pour le reste, elle a été à l’image de l’équipe ce lundi soir.

Yvonne LEUKO (2,5/10) : Elle a souffert pendant plus d’une heure sur son côté gauche (de la défense camerounaise). Trop défensive, elle n’a pas su entrer dans l’esprit de ce 5-4-1 mis en place par Alain Djeumfa. Trop de perte de balle hors de ses bases. Avec l’entrée de Rose, elle a carrément volé en éclat. Sur le plan offensif, aucun centre.

Grace NGOCK YANGO (2,5/10) : C’est une chance qu’elle n’ait pas écopé de cartons dans cette rencontre au regard du nombre de fautes commises (5). Elle a passé son temps à courir d’un coin du terrain à l’autre. Tout comme certaines de ses coéquipières, Yango n’a pas été à son avantage dans ce nouveau système de jeu. Aucun tir à son compte.

Raïssa FEUDJIO (2,5/10) : C’est son pire match de sa carrière avec les lionnes indomptables. Jamais Raïssa n’a rendu une copie aussi fade. Manque de calme, pas d’assurance, précipitations dans les passes courtes et longues, bref elle n’a pas su donner le tempo habituel à cette équipe qui a naturellement vendangé son jeu. Un milieu de terrain pratiquement inexistant. Une rencontre à vite oublier pour le milieu de terrain de 23 ans.

Ajara NCHOUT (2,5/10) : Avec une défense et un milieu de terrain qui ne passaient leur temps qu’à envoyer de longues balles vers l’offensive, Ajara n’a pas su se mettre en évidence. A part ses premières foulées dans les 20 premières minutes de jeu, elle a disparu. Un seul centre à son actif. Remplacée logiquement à la 66ème minute par Michelle Akaba. Une prestation en demi-teinte à vite oublier.

Gabrielle ABOUDI ONGUENE (3,5/10) : Trop esseulée en attaque, la joueuse de 30 ans s’est battue avec ses armes. Ses courses et accélérations, mais la défense canadienne était prévenue. Raison pour laquelle, deux défenseures canadiennes dont Buchanan (la seule buteuse du match) étaient constamment sur son dos. Aucun tir enregistré, seul un centre sur corner qui n’a pas donné grand-chose. Des corners très mal exécutés tout au long du match.

Marlyse NGO NDOUMBOUK (2/10) : C’est la pire prestation du match. Positionnée en pointe de l’attaque, elle a carrément passé son temps à dézoner. Oubliant ses prérogatives (écopant même d’un jaune sur une faute grossière dans l’entre jeu). Aucun tir, aucune occasion à mettre à son compte. Depuis son retour en équipe nationale (en 2018), Ngo Ndoumbouk n’avait livré pareille copie. Son remplacement (par Gaëlle Enganamouit) à la 68ème minute de jeu était plus que logique.

Michelle AKABA (3/10) : Elle a disputé 24 minutes pendant lesquelles, les corners des lionnes ce sont améliorer. Rien à voir avec qu’Aboudi nous servait pendant une heure. C’est d’ailleurs un de ses centres sur corner qui a abouti à la meilleure opportunité du match des camerounais (tête de Meffometou à la 70’). Pendant quelques minutes elle a apporté sa fougue sur le côté, mais ça n’a pas suffi.

Gaëlle ENGANAMOUIT (3/10): Pas grand chose à retenir d’elle si ce n’est ce carton jaune reçu à peine une dizaine de minutes après son entrée. Son arrivée sur la pelouse a tout de même fait reculer la défense canadienne et nous a permis d’avoir un temps fort dans cette seconde période conclu par l’occasion de Falone Meffometou à la 70e).

Charlène MEYONG (Non notée), entrée à la 82ème minute de jeu en lieu et place de Grace Ngock Yango.

Par Ernest M. Ouandie

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

Rang PaysPts
1Maroc11pts
2Cameroun11pts
3Malawi5pts
4Comore5pts