CAN 2019 : L’Algérie au bout du suspense !

Ryad Marhez et ses coéquipiers ont dû attendre la séance fatidique des tirs au but pour décrocher leur qualification pour les demi-finales, face aux Eléphants de Côte d’Ivoire pas évidents à manœuvrer.

Mohamed Youcef Belaili avait la balle de match, en tant que dernier tireur algérien. Mais en frappant sur le poteau, il gâchait le sans faute que ses coéquipiers réalisaient jusque-là dans l’épreuve fatidique des tirs au but. Le capitaine Serey Die avait la lourde mission de remettre les pendules à l’heure pour les éléphants qui ont presque réalisé un match parfait au terme des 120 minutes. Bien que transpirant un courage et un sang-froid impressionnants, son tir aussi rebondissait sur le poteau droit du portier Adi-Rais Cobos Mbohli. C’est loin d’être le scénario qu’aurait prévu le capitaine des Eléphants qui devrait en principe prendre sa retraite internationale après cette première CAN à 24 équipes. Inconsolable après cette frappe manquée, le joueur du FC Bale est resté étalé plusieurs minutes sur l’aire de jeu avant de revenir à la réalité.

Ce n’est pas un hasard si le sort de cette rencontre a dû se décider au terme des tirs au but. Dominateur sur l’ensemble du match, l’Algérie s’est heurtée à une formation ivoirienne très disciplinée sur le plan défensif. En très grande forme, le portier Sylvain Gbohouo a parfaitement joué sa partition en grillant quelques occasions franches en fin de partie. Dominés à l’entame du match, les Eléphants réussissaient néanmoins à se créer la première vraie occasion. Une frappe enroulée de Max Alain Gradel qui trouvait le poteau sortant (5e). La réaction algérienne était portée par Ryad Marhez qui cadrait mal son tir, sur un ballon bien servi dans la surface de réparation (14e). A force de subir, la défense ivoirienne craquait à la 20ème minute lorsque Sofiane Feghouli  concluait une magnifique séquence offensive. L’Algérie menait logiquement à la pause.

Dès le début de la seconde période, les Fenecs avaient l’occasion de s’envoler. Mais un penalty obtenu dès la 1ère minute de la reprise était vendangé par Baghdad Bounedjah qui ne parvenait pas à se faire justice après avoir subi une faute du portier ivoirien. Ce penalty tiré sur la barre remettait les ivoiriens en confiance. Devenus plus entreprenants, Serey Die et ses coéquipiers trouvaient l’égalisation par l’entremise de Jonathan Kodjia (62e) qui, d’un tir parfait concluait une belle offensive ivoirienne. La suite de la rencontre se réduisait à un scénario attaque (Algérie)-défense (Côte d’Ivoire), avec une résistance ivoirienne jusqu’à la fin des 120 minutes. Les multiples occasions manquées durant la rencontre n’ont pas entamé le moral des algériens qui sont restés solides lors de l’épreuve fatidique des tirs au but remportée haut la main (4-3).

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005