CAN 2019 – LIONS INDOMPTABLES: Samuel Eto’o, le grand vizir

Depuis la sortie prématurée du Cameroun à la CAN 2019, l’ancien capitaine des Lions Indomptables est la cible d’un florilège de critiques. Tout le monde le désigne comme le coupable idéal de ce fiasco. Comment pouvait-il en être autrement ?

Oui, Samuel Eto’o est le premier responsable de cette colossale désillusion. C’est clairement du coté de l’ancien capitaine des Lions Indomptables qu’il faut regarder après cet échec monumental du Cameroun à la CAN 2019. A qui apprendra-t-on encore que c’est lui qui a fait élire Seidou Mbombo Njoya à la tête de la fédération camerounaise de football, c’est lui qui a fait recruter le sélectionneur Clarence Seedorf, il s’en vantait encore d’ailleurs jusqu’à ce que le Nigeria ramène les Lions sur terre à Alexandrie lors des huitièmes de finale. C’est encore lui qui a procédé à la sélection de la plupart des joueurs retenus pour cette expédition égyptienne. En tout cas, ceux qui doutaient encore de l’ingérence notoire de ce dernier dans la gestion des Lions Indomptables se sont rendus à l’évidence après les terribles révélations de Petrus Boumal. «On sélectionne Pierre Ramses Akono parce que sa sœur a fait un enfant avec Samuel Eto’o ». On sélectionne « Kaptoum parce que c’est un fils d’Eto’o ». Présélectionné dans un premier temps pour la CAN 2019, puis laissé sur le quai, le milieu du FK Oural Iekaterinbourg qui en a vu de toutes les couleurs, n’a pas pu supporter le poids d’un silence aussi  pesant.

Depuis ce déballage incendiaire, on en apprend un peu plus chaque jour sur les basses manœuvres de l’ancien attaquant du FC Barcelone, et les éléments qui parviennent démontrent de plus en plus qu’il est le principal responsable du malheur qui a frappé la sélection nationale fanion en Egypte.      

Un faux président omniprésent

S’astreindre au silence et à la discrétion étant un exercice extrêmement difficile pour cet illustre omniprésent qui ne passe jamais incognito, ses clichés à l’hôtel et dans les vestiaires des Lions Indomptables dans une sorte de “tour du propriétaire” constituent les autres illustrations et pièces à conviction. Pas de nouveauté sur le fond, pas d’évolution sur la forme. Dans un contexte où il voit sa côte de popularité accuser le coup, il fallait multiplier des campagnes de séduction. Malheureusement « Tout ce que Eto’o touche, ne marche pas » comme l’a également révélé Pétrus Boumal. Personne n’ignore qu’il est l’un des principaux responsables des longues années de disette qui ont suivi les glorieuses années 2000 accomplies en grande partie par Patrick Mboma, Geremi Njitap, Pierre Wome Nlend et Cie. Des footballeurs de renom qui de par leurs sacrées expériences, auraient pu davantage être des strates importantes pour le football camerounais. Mais l’omniprésence, le pouvoirisme et l’arrivisme de leur ancien coéquipier ne laissent aucune miette. Et lorsqu’il y en a, c’est empoisonnée. Peut-on mentir,  tricher, magouiller, tripatouiller, corrompre et prétendre aider son pays ? Non, non, non trois fois non ! Mais cette foireuse participation des Lions à la CAN 2019 semble être la goutte d’eau qui a débordé le vase des déboires d’une sélection qui n’a renoué avec la gloire que lorsque les portes de la tanière ont été fermées à l’âme de la malédiction (CAN 2017).

Par T. Sankara ��5�P&�

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005