Champions League africaine : L’exploit de Franck Kom

Le milieu camerounais fait partie des plus grands artisans des deux ligues des champions consécutives remportées par l’Espérance de Tunis.

Quoique dans la confusion, l’Espérance de Tunis a remporté vendredi un deuxième trophée consécutif en Ligue des Champions.  L’équipe de la capitale tunisienne s’est imposée devant les marocains du  Wydac Athletic Club de Casablanca (WAC) (1-1, 1-0). La rencontre retour qui se jouait au Stade de Radés en Tunisie n’est pas allée jusqu’au bout. Mais avant son interruption vers l’heure de jeu pour près de 90 minutes, l’EST menait au score par un but à 0 depuis la 42ème minute et une réalisation de Mohamed Youcef Belaïli. Ce score a été validé par l’arbitre gambien Papa Gassama après des tractations infructueuses pour amener les marocains à reprendre le jeu. Ceux-ci avaient décidé de quitter la pelouse après un but d’égalisation refusé à Walid El Karti (60e) pour un hors-jeu contesté par les marocains qui ont en vain réclamé une vérification par la VAR.

Dans le parcours exceptionnel présenté par le club tunisien, le milieu camerounais Franck Kom a joué un rôle essentiel. Plaque tournante de l’entrejeu du club qui accroche une quatrième Ligue des Champions après les victoires de  1994, 2011 et 2018, le camerounais a touché un nombre incalculable de ballons avec un taux de passes réussies très élevé. Les tunisois ont respectivement disposé du CS Constantine, du TP Mazembe et du WAC en quart de finale, en demies et en finale.

Si le joueur camerounais n’avait pas participé à la finale  la saison dernière à cause d’une suspension, il a bel et bien été présent cette année d’un bout à l’autre pour assurer la stabilité qu’il a donnée au milieu de terrain. Après ce brillant succès en Ligue des Champions, l’EST est également bien partie pour accrocher un 29ème titre de champion de Tunisie.

Retour gagnant

C’est la saison dernière qu’après une expérience peu réussie à Karlsruhe en Allemagne, Franck Kom (27 ans) décidait de retourner en Afrique. Son arrivée chez les espérantistes, ennemi juré de l’Etoile du Sahel avec lequel le milieu camerounais avait brillé auparavant, avait fait énormément de vagues en Tunisie. Accusé de trahison, Franck Kom était resté droit dans ses bottes. Et ses résultats reluisants  avec l’Espérance en deux saisons devraient confondre tous ceux qui avaient sous-estimé le potentiel du lion indomptable à son arrivée. Sa non convocation pour la prochaine CAN malgré ces performances stratosphériques en mondovision  fait partie des curiosités qui entourent la liste de Clarence Seedorf. A sa place, le batave a préféré des joueurs peu ou pas du tout compétitif et inexpérimentés (Akono, Mvoue)… Toute chose qui laisse visiblement de marbre le vaillant camerounais qui continue de réciter ses gammes dans un championnat tunisien où sa côte est de plus en plus inestimable.   

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005