Léon Aimé Zang : « Les performances des Lions U17 à la CAN Tanzanie 2019 sont l’arbre qui cache la forêt »


Invité de Lion Indomptable cette semaine, le Président d’APEJES de Mfou et grand promoteur du football des Jeunes au Cameroun fait le diagnostic de ce secteur du football oublié par la Fédération Camerounaise de football et les pouvoirs publics. Celui qui voulait autrefois présider aux destinées de la Ligue spécialisée de football jeunes évoque en outre ses projets et la litanie de difficultés qui rythment le quotidien des promoteurs du football jeunes au pays des Lions Indomptables.

Pouvez-vous vous  présenter à nos lecteurs ?

Je suis Leon Aime ZANG, alias LACATUS pour les fans du foot. Je suis le Président du Conseil d’Administration d’Apejes de Mfou et Promoteur du Football des Jeunes au Cameroun.

Vous êtes ému par les perfs des lions cadets à la Can n’est-ce pas ??

Je tire particulièrement un coup de chapeau à tous les lions Cadets du Cameroun, ainsi qu’à leur staff conduit par l’Educateur des Jeunes, Thomas Libiih, pour leur double qualification en finale de la Can U17 et pour la prochaine coupe du monde de leur catégorie.

Je profite également de votre tribune pour féliciter tous les Educateurs des Jeunes qui forment au quotidien ces enfants dès la base et ceci dans des conditions extrêmement difficiles. C’est leur victoire !

 D’aucuns estiment que ces performances sont l’arbre qui cachent la forêt. Avez-vous le même sentiment ?

Ces performances sont malheureusement l’arbre qui cache la forêt car le football jeunes dans notre pays est lamentablement abandonné par l’Etat et la Fecafoot,  ça fait pitié à la limite.

C’est pourquoi je l’ai dit plus haut, c’est la victoire des Promoteurs et  Educateurs des Jeunes à la base car ce sont eux qui forment et entretiennent ces jeunes au quotidien, le championnat jeune n’existant pas.

Il n’existe aucune politique de football à la base. Les jeunes footballeurs et leurs Educateurs sont abandonnés à eux-mêmes. C’est à la limite un miracle de voir le niveau de jeu que nous offrent nos enfants en Tanzanie car ils n’ont aucun match de championnat de leur catégorie à ce jour.

Personnellement, ça me fait rire quand je vois nos autorités (Président de la Fecafoot et Minsep) sauter de joie et tenir des discours mielleux à ces enfants en Tanzanie. Ça devrait plutôt attirer leur attention car ils ont abandonné le football-jeunes dans notre pays.

En tant qu’acteur du football jeunes, dites-nous quels sont les problèmes auxquels vous êtes confrontés ?

Le football à la base est le socle, la fondation du football national. On ne saurait l’abandonner autant. Le football jeunes au Cameroun rencontre d’énormes difficultés. Il faut saluer ces acteurs à la base qui travaillent dans des conditions pitoyables pour œuvrer à la pérennisation du football Camerounais à travers la relève. La réussite du football dans un pays comme le nôtre ne saurait se faire sans une véritable politique de formation à la base. La Fecafoot et les pouvoirs publics doivent s’impliquer pour avoir des résultats escomptés à long terme. Nous rencontrons moult  difficultés dans la formation des jeunes footballeurs.

On a un réel problème d’organisation du championnat des jeunes du à l’absence d’une véritable  politique mise sur pied par la Fecafoot.

Ceci passe inéluctablement par la mise sur pied d’une ligue spécialisée de football des jeunes qui s’occupera uniquement du volet <Football Jeunes>, ensuite il y a un manque criard d’infrastructures, des moyens matériels et financiers pour la formation de qualité du jeune footballeur.

Le Football est une religion dans notre pays. Pour ce faire, l’Etat et la Fecafoot doivent mettre des moyens conséquents (humains, matériels, infrastructurels et financiers) comme ça se passe déjà en Afrique de l’Ouest pour la pérennisation de notre football et éviter d’attendre encore 20 ans pour jouer la finale d’une coupe d’Afrique des nations jeunes ces catégories jeunes

Présider aux destinées de la ligue de football jeune était  autrefois votre ambition. Faut-il rappeler vos motivations et vos projets ?

L’Agonie de ce football-jeunes ne nous  laisse pas  indifférents, nous les acteurs a la base.

Voilà pourquoi avec la bénédiction des Educations du Cameroun à leur majorité, j’avais été choisi pour présider aux destinées de la ligue spécialisée de football des jeunes initiée par l’ancien bureau exécutif de la Fecafoot. Malheureusement, ces élections avaient été annulées. Il était question pour nous , acteurs de football a la base de travailler scientifiquement et méthodiquement au niveau de cette Ligue Spécialisée de Football des Jeunes pour enfin assurer la relève permanente des lions indomptables du Cameroun.

Que faut-il faire pour sortir le football jeune de la léthargie ?

Pour sortir de le football jeune de la léthargie, il est judicieux de :

 -vulgariser ce football-jeunes en suspendant pour une durée de 4 ans, le paiement des frais des licences

– répertorier les centres de formations par départements afin de faire jouer le championnat dans la quasi-totalité des départements du pays, car ce n’est qu’à travers les matchs en championnat que le progresse véritablement.

– organiser par la suite un tournoi régional dans chaque région, et un tournoi national des jeunes pour les champions de chaque région

-créer des centres de suivi pour les meilleures jeunes cibles dans chaque région avec des séances d’entrainements par semaine assortis d’un match amical

-faire des regroupements 03 fois par an pour les meilleurs de chaque région avec des matchs amicaux et tournois au niveau national et international

-arrimer le programme du championnat au programme scolaire afin de laisser les congés et vacances aux tournois prives

– mettre en œuvre le partenariat entre la Fenassco et la Fecafoot pour inclure le tournoi Fenassco dans le programme de la ligue spécialisée de football des jeunes.

-insérer les jeunes arbitres dès l’âge de 12ans dans cette politique de développement du football

-poursuivre la formation des éducateurs des jeunes entamée par la DTN.

Quel bilan pouvez-vous faire de la participation de votre équipe APEJES au championnat élite one nouvelle formule ?

En ce qui concerne notre club Apejes de Mfou, le bilan est satisfaisant pour nous car à une journée de la fin du championnat, notre club qui fait majoritairement dans la formation est déjà maintenu. Avec un peu d’efforts, nous pouvons prétendre aux play-offs des champions pour batailler pour une place Africaine.

Le championnat à 2 sous poule de 9 était très intense et compliqué car la pression était a toutes les journées.

Quand vous perdez, vous êtes en zone de relégation et lorsque vous gagnez vous êtes en tête du classement. Il fallait avoir un effectif conséquent et solide avec un savant dosage entre les jeunes joueurs et les gars matures.

Dieu merci, nous sommes sortis de la mauvaise zone très tôt et nous jouerons en ligue 1 l’an prochain avec le retour d’un championnat a 18 clubs.

 MERCI INFINIMENT

J’ESPERE AVOIR ETE A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES

Par AKAM

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

Rang PaysPts
1Maroc11pts
2Cameroun11pts
3Malawi5pts
4Comore5pts