Emmanuel Mbankolo : « Les chances de l’UMS sont intactes »


Analyste des questions de sport, consultant à la Cameroon Radio Television (CRTV), il revient sur les chances des deux représentants camerounais en compétitions africaines qui descendent dans l’arène le week-end prochain pour le compte de la manche retour des préliminaires desdites compétitions.

Garder la même forme

Côté UMS, les chances restent intactes et on est même beaucoup plus sûr de ce qu’UMS pourrait  surprendre. Tout au moins, à la deuxième mi-temps du côté de Yaoundé, on a vu une équipe de l’UMS dominatrice et bien en place. Il faut aussi dire que l’UMS aura réalisé l’exploit d’enfermer le feu follet Ondo, le gabonais, vrai play maker de cette équipe au milieu de terrain et de gêner complètement l’AS Vita qu’on n’a pas véritablement reconnue sur ce match. Bien malin est celui qui pensait que l’UMS prendrait moins de deux buts dans ce match-là. Ça a été une bonne équipe camerounaise. Déjà, on a été impressionnés par le fait qu’on ait mis simplement Djomo sur le côté et qui ait tenu en latéral et UMS aura démontré qu’avec un peu plus de concentration et de moyens, elle peut faire un très bon parcours dans cette compétition.  Quel que soit le cas, les chances de l’UMS de Loum sont intactes et l’équipe peut surprendre. Il faut simplement régler les problèmes de finition au niveau de sa ligne d’attaque et on pourra avoir une équipe à même d’aller se qualifier à Kinshasa. Il ne faut pas oublier qu’un nul avec but qualifie UMS.

Vite marquer

Maintenant, côté Stade Renard, on est un peu déçu, de par le score mais pas la qualité de jeu produite. On se dit simplement que si Stade Renard parvenait à inscrire tout au moins un but en première mi-temps, tout serait jouable et on aurait une équipe congolaise qui viendrait peut-être à paniquer. L’important pour Stade Renard est tout au moins de rentrer dans les vestiaires avec un but d’avance et après tout pourra être jouable. Et aussi, on attendra de compter sur des garçons tels qu’Eloundou… S’ils sont en forme, ce sera possible. Il va aussi falloir que le public réponde grandement présent pour pousser cette équipe de Stade Renard. Voilà de mon point de vue, des éléments qui puissent permettre à nos différents et dignes représentants de croire au fait qu’ils peuvent se qualifier. On se rappelle  de ce match en Champions League où Manchester United est venu prendre sa qualification du côté de Paris en France. Rien n’est impossible, il faut simplement croire.

Produire du jeu

 Mais pour être franc, des deux représentants, il faut dire que celui dont on pense qu’il a des chances beaucoup plus élevées, c’est l’UMS de Loum. Déjà, sur ce qu’il aura produit sur ce match à Yaoundé, et sur la qualité des joueurs qu’on retrouve aujourd’hui côté de l’UMS de Loum. Si on a Abanda et Etogue dans la même forme et qu’on ait le côté gauche qui fonctionne aussi bien qu’il aura fonctionné au match aller, avec le latéral gauche nouvellement arrivé Din Guillaume qui a fait un très gros match, on sait aussi que ça peut passer. On a vu que même ayant mis Ondo sur le côté, il a été muselé par Din Guillaume. Jesus De Captel est arrivé, quinze minutes après, on pensait déjà à le remplacer parce que Din Guillaume a été présent. Côté Djomo, au début, ça a été un peu difficile dans les 20 première minutes face au ghanéen mais après, on a vu qu’il a pris la mesure et c’était pratiquement injouable de ce côté-là.

Travailler la finition

Côté UMS de Loum, il faut maintenant essayer de travailler la finition. Et si on travaille essentiellement la finition, , ça pourrait passer du côté de Kinshasa même si on sait que l’AS Vita devra compter sur près de 54 000 supporters mais il suffit d’un but d’entrée de jeu ou dans les 20 premières minutes à UMS de Loum pour pouvoir refroidir le stade et les pousser au doute. Et lorsqu’ils seront poussés au doute, ils peuvent commettre encore plus de faute et ça pourrait ouvrir les voies à UMS de Loum. Donc, il faut aller jouer crânement sa chance et se dire tout au moins que dans ce match, il faut pouvoir contenir les assauts d’AS Vita sur les 20 ou 25 première minutes parce qu’ils vont vouloir vite en découdre rapidement. Il va donc falloir être costaud au milieu de terrain et prêt défensivement. Et lorsque ces assauts seront contenus, on aura une équipe d’AS Vita qui va se mettre à douter et c’est là qu’UMS de Loum pourrait aller chercher simplement sa chance.

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005