Cameroun2 – 0 Guinée Bissau : Le Jeu et les notes des Lions indomptables

Vainqueur de leur première rencontre de la phase de poule de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 contre la Guinée Bissau, le Cameroun a su compter sur un collectif solide. André-Franck Zambo Anguissa et Eric-Maxim Choupo Moting se sont montrés particulièrement précieux.

André Onana : 05,5/10

Il n’ pas a été très sollicité. Mais difficile d’oublier cette sortie manquée qui aurait pu occasionner un but si Oyongo ne s’était pas imposé sur la frappe qui suivait, en deuxième mi-temps. Il s’est également mis en difficulté sur une passe en retrait de Yanana pas bien dosée.

Ambroise OYONGO BITOLO : 06/10

Défensivement, il a été présent. Mais offensivement il a multiplié des centres pas toujours précis mis à part celui qui apporte le deuxième but en rebondissant sur un défenseur guinéen pour trouver Bahoken idéalement placé (69e).

Michael Ngadeu Ngadjui : 06/10

Solide défensivement, il a aussi été d’un apport précieux en attaque, notamment sur les balles arrêtées (20e). Ses longs ballons millimétrés ont également mis la défense bissau guinéenne à rude épreuve, notamment en première mi-temps.

Yaya Banana : 06,5/10

Pas tout à fait serein en première mi-temps, il a mis Onana en difficulté avec une passe mal dosée. Heureusement qu’une fois le dégagement du portier camerounais contré, le ballon a plutôt filé en sortie de but. Plus en confiance en seconde période, il n’a pas hésité à aller débloquer la rencontre à la 66ème minute, d’une tête rageuse à la réception d’un corner tiré par Karl Toko Ekambi.

Dawa Tchakonte : 04/10

Aligné sur le flanc droit pour suppléer Collins Fai suspendu suite à une accumulation de carton, Dawa Tchakonte a fait une mauvaise entrée dans le match : marquage approximatif, passes peu précises. Mais on l’a vu progresser et gagner en confiance au fil de la rencontre. D’où cette belle tête difficilement repoussé par Mendes, le portier bissau guinéen (35e).  

Georges Mandjeck : 05,5/10

Discret dans l’entrejeu, il n’a cependant pas manqué d’efficacité, à la fois dans le marquage et dans la qualité de passes. Il faut remonter à très longtemps pour lui trouver un match aussi abouti sous les couleurs des Lions Indomptables. Pour une rare fois, il a su tenir le rythme jusqu’à la fin.

Arnaud Djoum : 05/10

Soirée à oublier pour le milieu du Hearts. Dès son premier toucher de balle, il a laissé une mauvaise impression, semblant à la limite désinvolte. Au fil de l’évolution de la rencontre, il a essayé tant bien que mal de se rattraper. Sans véritable réussite jusqu’à sa sortie à la 67ème minute, remplacé par Stéphane Bahoken.

Franck Zambo Anguissa : 07/10

C’est lui l’homme du match. Il en a reçu le trophée des dirigeants de la CAF à la fin de la partie. Métronome du milieu de terrain, André-Franck Zambo Anguissa s’est montré au-dessus de la mêlée.  Le milieu de Fulham a tout réussi ou presque. Impressionnant par sa qualité de passe, il a été précieux dans l’animation offensive des rois de la forêt. Il a été à deux doigts d’inscrire un merveilleux but à la 24ème minute, sur un astucieux tir plat du pied qui est passé tout près du cadre.

Eric Choupo Moting : 06,5/10

Capitaine des Lions Indomptable, Choupo a su montrer la voie à ses coéquipiers. Techniquement, il a été irréprochable même s’il lui a souvent manqué de la réussite dans les derniers gestes, à l’image de cette enveloppée du gauche, servie depuis l’entrée de la surface de réparation (50e) et repoussé du bout des gants par le portier Mendes. Volontaire, il n’a pas souvent hésité à retourner défendre ou chercher les ballons.  

Karl Toko Ekambi : 05/10

Avec des  centres précis, il a très vite fait valser la défense des « Djurtus » en première mi-temps. Le premier intervenu à la 16ème minute a été particulièrement vicieux. Un retrait à ras de terre au point de penalty que les guinéens ont eu toutes les peines du monde à dégager. Il aurait pu finir le match avec au moins une passe décisive si Christian Bassogog s’était montré plus adroit en première mi-temps. En sortant à la 67ème minute  au profit de  Clinton Njie, Toko pouvait se réjouir d’avoir rempli sa part de contrat.

Christian Bassogog : 05,5/10

Il s’est illustré à travers quelques percées sulfureuses dans la surface de réparation adverse. Mais lorsque tout doit se faire avec le pied gauche, ça devient compliqué, puisqu’il faut à chaque fois réussir à trouver la position appropriée. Son jeu a également été terni par deux ratés mémorables (7e et 30e). Deux occasions nettes de but qui l’ont visiblement perturbé mentalement dans la suite de la rencontre.

Stéphane Bahoken : 06/10

Une nouvelle fois, il a montré qu’il était un buteur de race. Bahoken n’a eu besoin que de deux minutes sur le terrain pour inscrire son premier but en Coupe d’Afrique des Nations. Un centre d’Ambroise Oyongo Bitolo rebondissait sur la jambe d’un défenseur adverse avant de le trouver idéalement placé dans la surface bissau-guinéenne (69e).

Clinton Njie : 05/10

Entré à la place de Karl Toko Ekambi, Clinton Njie n’a pas hésité à tenter quelques percées  offensives dans la défense bissau-guinéenne. Mais il va falloir encore travailler les derniers gestes pour gagner en efficacité. L’attaquant marseillais avait par ailleurs l’air d’avoir gagné en confiance.

Olivier Boumal (pas noté)

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005