CAN U23 : Les Lions espoirs sortent prématurément

Le sélectionneur des Lions espoirs Rigobert Song et ses joueurs n’ont pas pu décrocher une place pour les Jeux Olympiques à l’issue de la troisième édition de la CAN U23 organisée au mois de novembre en Egypte.

Après avoir échoué avec les Lions A’ au CHAN Maroc 2018 où le Cameroun fut sorti au premier tour, Rigobert Song, désormais à la tête des Lions espoirs avait l’occasion de faire oublier cette déconvenue lors de la CAN U23 jouée du 8 au 22 novembre 2019 en Egypte. L’ancien capitaine des Lions Indomptables n’a malheureusement pas pu saisir cette opportunité qui lui tendait les bras. Alors qu’elle disposait de tous les atouts, l’équipe camerounaise a quitté la compétition dès le premier tour. Après un nul face au Ghana (1-1), les lions s’imposaient devant le Mali (1-0) pour le compte de leur deuxième sortie. Il lui fallait dès lors arracher un autre score de parité face à l’Egypte déjà qualifiée pour sécuriser une place en demi-finales. Cette équation que tout le monde trouvait facile à résoudre a pourtant échappé  à Rigo et ses joueurs battus (2-1) par les pharaons olympiques. Ainsi se refermait pour les Lions Indomptables espoirs, la route des Jeux Olympiques prévus à Tokyo en 2020, la qualification à ce grand rendez-vous n’étant réservée qu’aux trois premières équipes à l’issue de la CAN Espoir 2019.

Préparation chaotique

S’il y avait lieu de  trouver des circonstances atténuantes à Rigobert Song et son staff, ce serait au niveau de la préparation chaotique à laquelle leur équipe aura été contrainte. Après la publication de sa dernière liste, Song et ses poulains n’ont eu droit qu’à quelques jours de stage avant d’entrer en compétition. A cela, l’on peut ajouter l’arrivée au compte-goutte de plusieurs cadres retenus par leurs clubs respectifs.  Depuis l’édition organisée en Chine en 2008, l’équipe espoir du Cameroun n’a plus pris part aux Jeux Olympiques dont la qualification s’obtient désormais via la CAN U23. Le Cameroun honorait sa toute première participation à cette compétition qui regroupe seulement huit équipes réparties en deux poules.

Raphael Anaba : Une doublure finalement incontournable

En l’absence de Nouhou Tolo qui n’a pas rejoint ses coéquipiers à temps pour prendre part la Coupe d’Afrique des Nations U23 Egypte 2019, Rigobert Song avait l’obligation de s’appuyer sur celui qui se présentait comme sa doublure au poste de latéral gauche. Mais Raphael Anaba (19 ans), évoluant à la réserve de l’Olympique lyonnais a plus que bien saisi cette opportunité, lui qui s’est  montré impérial dès le premier match face au Ghana (1-1). Malgré une apparence frêle, il ne se faisait pas prier pour aller au duel face à de colosses ghanéens. Solide en défense, son apport sur le plan offensif était tout aussi probant. Son excès d’engagement lui valait d’ailleurs un carton jaune dans ce match. Avec une telle production remarquable, Rogobert Song, malgré l’arrivée de Nouhou n’avait autre choix que de lui refaire confiance face au Mali où sa contribution pour le succès (1-0) des Lions espoirs a été énorme. Aligné une nouvelle fois face à l’Egypte au troisième match, l’ancien pensionnaire de l’Ecole de Football des Brasseries du Cameroun est resté égal à lui-même. Malgré la sortie du Cameroun dès le premier tour, il a su se distinguer positivement et montrer sa belle progression. Avec lui, tous les observateurs s’accordent à dire que la relève est assurée chez les Lions séniors, au poste de latéral gauche.

Franck Evina : Le sauveur malgré tout

Personne n’oubliera son superbe coup franc qui a permis  au Cameroun d’ouvrir le score face au Ghana lors de sa première sortie. Franck Evina s’est vite illustré comme un véritable leader technique du groupe. Après ce match abouti face au Ghana, il est revenu dans la même forme contre le Mali à la deuxième journée où il inscrivait l’unique but de la partie à la 76ème minute. Il faisait déjà partie des principaux artisans de la qualification du Cameroun pour cette compétition. Joueur du Bayern de Munich, Franck Evina rejoint les U23 du Cameroun après avoir évolué avec les moins de 18 ans allemands. Il rejoint la longue liste d’anciens internationaux juniors allemands qui ont rejoint le quintuple champion d’Afrique, comme l’attaquant du Paris Saint Germain Eric Maxim Choupo-Moting et le défenseur de Liverpool Joel Matip. Après cette belle impression laissée lors de la CAN Espoir, Franck Evina a désormais le regard tourné vers les lions séniors.

Please follow and like us:

Read Previous

CAN U17 : Le Cameroun sur le toit de l’Afrique, 16 ans plus tard

Read Next

Rétro – Coupe du monde U17 : Les lionceaux étaient préparés à l’échec