CAN U23 – Rigobert Song : « La finalité c’est de participer aux Jeux Olympiques »

Rigobert Song et ses poulains sont déjà en Egypte depuis la fin de la semaine dernière. Le sélectionneur des Lions U23 et ses poulains ont pris leur quartier à l’Hôtel Mercure d’Ismaïlia où ils ont démarré la préparation le week-end. A défaut de remporter cette compétition à laquelle le Cameroun participe pour la toute première fois, l’ancien capitaine des Lions Indomptables souhaite au moins arraché une des trois premières places qualificatives pour le tournoi de football des Jeux Olympiques. Dans cette interview, il plante le décor de son groupe et revient sur ses objectifs.

Comment vous vous sentez depuis votre arrivée en Egypte ?

L’Egypte c’est un pays que je connais. Aujourd’hui, je découvre l’Egypte avec mon statut de sélectionneur national des U23.

Comment vous trouvez le climat ? Est- ce agréable pour la préparation ?

C’est toujours agréable. Je pense que nous sommes en plein été. Je pense que ça correspond pour l’acclimatation. C’est vrai que compte tenu de la compétition, on va jouer en nocturne avec un autre climat. Mais bon, je pense que nos joueurs seront adaptés étant donné qu’en ce moment, la majorité des joueurs sont plus en Europe et c’est une période un peu hivernale. Jouer en soirée, ça va permettre de bien s’exprimer.

En venant en Egypte, quel est l’objectif que vous vous êtes fixés ?

Ecoutez… Je pense qu’aujourd’hui, le plus important c’est de faire des résultats positifs et pouvoir aller le plus loin. Je sais que ça va être difficile mais je pense que toutes les équipes qui sont qualifiées ont démontré qu’elles méritaient d’être là. Maintenant, il y a le fait de vouloir gagner cette compétition que le Cameroun n’a plus jamais gagné depuis je ne sais plus depuis combien de temps… Et en même temps, la priorité c’est de participer aux Jeux Olympiques, c’est-à-dire, être parmi les trois premiers. Je pense que la finalité de tout ça aussi c’est de participer aux Jeux olympiques.

Pensez-vous que votre groupe puisse vous permettre d’atteindre ces objectifs ?

… Je fais confiance à mon groupe et je pense que dès le début de cette tournée qu’on a eue depuis le Tchad jusqu’aujourd’hui, j’ai gardé plus le même groupe. On l’a fait, on s’est qualifiés pour cette compétition, maintenant, on mise plus loin et comme je dis encore, le plus important, c’est de se qualifier pour le Jeux Olympiques en étant parmi les trois premiers.

Pourquoi Ganago n’a pas été sélectionné ?

Ecoutez ! En même temps je dis que  Ganago reste pour nous un joueur très important. C’est vrai que s’il n’est pas dans la liste, ce n’est pas par rapport aux performances. Vous savez que la période à laquelle est organisée cette CAN U23  n’est pas une période FIFA. Il faut le dire pour que les gens comprennent très bien, aujourd’hui, on n’a pas la possibilité d’avoir tous les joueurs qu’on souhaite avoir au moment où on veut… nous avons commencé le stage si tard parce que nous n’avions pas de choix. J’avais établi un programme depuis la période où on a été qualifiés pour que nous puissions faire un stage digne de ce nom pendant lequel, on mettrait toutes les chances de notre côté. Mais compte tenu de la période de la compétition, nous avons des difficultés à pouvoir avoir les joueurs professionnels… La période FIFA commence le 10 novembre. Ganago n’est pas le seul. On verra d’ici cette semaine si nous serons vraiment au complet. Pour Ganago, j’étais en contact avec Vieira son entraineur à Nice que je connais très bien, il m’a dit que Ganago était très important pour lui, pour le match qui va se jouer le 10 et il ne pourra pas le libérer entretemps et qu’il fallait attendre les journées FIFA. J’ai essayé de le comprendre, il m’a expliqué les difficultés qu’il avait en ce moment… Ganago, en jouant le 10 avec Nice, il ne pouvait pas être là, il ne pouvait venir qu’à partir du 11 novembre… J’ai été obligé de prendre ceux qui sont prêts à pouvoir venir et laisser Ganago. J’ai eu l’opportunité aussi d’échanger avec le nouveau sélectionneur des Lions (Antonio Conceiçao, NDLR) et il y avait deux joueurs de l’équipe sénior sur lesquels on a discuté, Ganago et Omossola. Il fallait trancher.

Pourquoi vous ne vous êtes pas tourné vers les joueurs de l’Elite One qui est déjà à sa troisième journée ?

J’ai bien pensé à ça mais vous voyez bien que nous sommes dans une période qui nous embête tous. Je me suis dit qu’étant donné que les joueurs n’avaient pas encore de compétition, le championnat camerounais n’avait pas commencé, c’était difficile de prendre des joueurs qui n’étaient pas en compétition, pour venir tout de suite à un tournoi. C’est pour cela que ma priorité s’est portée sur les joueurs évoluant à l’étranger. Vous savez bien, le handicap que nous avons aujourd’hui, surtout nous les sélectionneurs des catégories inférieures, le championnat n’ayant pas débuté, on est très embêtés et alors, on est obligés d’utiliser le plan B avec les joueurs qui sont à l’étranger. Alors que si on avait la possibilité que le championnat camerounais soit déjà opérationnel, ça devait nous permettre même de faire des stages locaux et ensuite compléter avec l’effectif professionnel qui devrait arriver. Mais là, on a été obligés de faire l’inverse des choses, de prendre des joueurs professionnels parce qu’eux au moins, ils sont en activité. Je suis embêté par cette situation mais étant dans l’obligation de produire des résultats, je suis obligé d’utiliser la méthode dont j’estime qu’elle pourra m’aider à avoir un résultat positif.

Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005