CHAN 2020 – Narcisse Kombi Mouelle : « Nous avons un grand défi à relever »

Au cours du débriefing qui a suivi sa visite effectuée dans les stades de Douala en construction ou en réfection dans la perspective du CHAN 2020 et de la CAN 2021, le patron des sports, président du COCAN 20-21 a insisté sur les efforts à faire au niveau des aéroports, des structures hôtelières et des structures sanitaires pour être en phase avec les exigences de la CAF.

Au niveau des aéroports, nous savons que Douala c’est un hub, pas seulement pour le Cameroun mais pour l’Afrique Centrale qui sera fortement sollicité pendant le CHAN 2020 tant pour les transports internationaux que pour le transfert des officiels de la CAF et des équipes entre les sites de Yaoundé d’une part et de Douala-Limbe d’autre part. Il est donc question de s’assurer que toutes les mesures ont été prises par l’autorité civile aéronautique et les ADC pour les questions de sécurité et de confort de nos hôtes tant à l’arrivée (débarquement) qu’au départ (embarquement)

En ce qui concerne les structures hôtelières, à la faveur d’un séminaire organisé en septembre 2019, en prélude à une mission d’inspection de la CAF, les fiches récapitulant de manière précise les actions à mener, les aménagements à effectuer et les attitudes à adopter ont été diffusées. Il s’agit aujourd’hui de s’assurer de la mise en œuvre effective des recommandations de ce séminaire.     Je souhaite préciser à cet égard que la CAF est demanderesse d’un ensemble d’informations bien ciblées, bien documentées pour chaque structure hôtelière qui sera appelée à héberger et à accueillir des délégations d’équipes et d’officiels, d’opérateurs associés à l’événement. Ces informations doivent être communiquées sans délais, c’est-à-dire le plus rapidement possible, sous forme physique et numérique. Pour les questions d’hébergement des équipes et des délégations de la CAF, il est important, à l’issue de cette réunion que des modalités pratiques de réservation soient d’ores et déjà circonscrites et maitrisées étant entendu que toutes les structures hôtelières ici représentées ressortissent des formes juridiques différentes selon qu’il s’agisse du secteur public ou parapublique comme c’est le cas pour l’établissement qui nous héberge là (Hôtel Sawa) ou du secteur privé, nationaux, internationaux etc.

Pour ce qui est des structures hospitalières, le cahier des charges de la CAF impose des exigences particulières pour la prise en charge médicale durant le CHAN. Il est essentiel de s’assurer sous la coordination du président de la Commission  médicale dont je salue la présence, le Pr Elie Claude Njitoya Ndam, qui a certainement eu à faire le tour de ces structures qu’il connait mieux que quiconque et qu’il serait donc possible de s’assurer que le plateau technique  disponible et l’organisation mise en place permettront de répondre aux attentes de la CAF. Je voudrais insister particulièrement sur le fait que la présente séance de travail est certes à but interne pour pouvoir consolider nos capacités et nos assurances parce que les potentialités, elles sont là, les capacités, elles sont effectives, elles sont réelles et les assurances, elles sont fondées, elles sont légitimes, elles ont un primat sur tous les pessimismes et sur tous les dénigrements. Nous devons nous sentir tous forts et assurés de ce que le CHAN sera organisé à Douala dans deux groupes. Donc, huit équipes de huit nationalités différentes seront accueillies dans cette ville. Et de la même manière, ce n’est plus une hypothèse, ce n’est plus une éventualité, ce n’est plus une virtualité, c’est une certitude, c’est une effectivité, c’est une réalité, la CAN sera organisée à Douala sur deux groupes en janvier-février 2021. Il faut rendre hommage à la très haute impulsion du Président de la République, Son excellence Paul Biya sans lequel nous ne serions pas là aujourd’hui pour mettre en œuvre les très hautes orientations qui sont les siennes en matière de bonne préparation, de bonne organisation et d’atteinte des objectifs d’efficacité, de performance dans la réalisation de cette belle ambition, de cette grande opportunité qui est le CHAN et qui sera la CAN en 2020 et en 2021. Nous devons donc chacun, dans un esprit de patriotisme à toute épreuve, dans un esprit d’abnégation, d’engagement sans faille et surtout de volontariat, j’étais tenté de dire de bénévolat parce que c’est de cela qu’il est question. Il ne s’agit pas d’un enrôlement mais d’un bénévolat, bien sûr sur la base d’une cooptation de ceux qu’on estime être les meilleurs dans leurs secteurs.

Nous avons un grand défi à relever et nous devons nous sentir honorés par la grande confiance que le Chef de l’Etat a bien voulu placer en ceux qui animent les organes qu’il a mis en place à travers ce décret portant création, organisation et fonctionnement du COCAN 20-21 dont vous êtes tous membres, responsables ou alliés, à un titre ou à un autre.

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005