Coupes Africaines : UMS et Stade Renard, déjà battus d’avance ?

La question est assez pertinente au point où nous en sommes. Ça fait à peine une semaine qu’UMS de Loum et Stade Renard de Melon ont repris le chemin des entrainements, mais déjà que se pointe à l’horizon le tour préliminaire de la Ligue des Champions et de la Coupe de la CAF. C’est à se demander au regard des différents réaménagements opérés récemment dans ces clubs, si ces derniers vont pouvoir aller loin dans ces compétitions interclubs afin de permettre au Cameroun de récupérer son statut. Les choses semblent bien mal embarquer étant donné l’identité des adversaires en face.

Le tour préliminaire des compétitions africaines débute le week-end du 09-10-11 Aout 2019. Dans pratiquement une semaine, UMS de Loum (Champion du Cameroun) et Stade Renard de Melon (Vainqueur Coupe du Cameroun) vont effectuer leur première sortie de la saison. Engagé en Ligue des Champions CAF, UMS de Loum va d’abord recevoir l’A.S Vita Club de RD Congo avant de se déplacer au très réputé stade « des martyrs » de Kinshasa (80 000 places). Pour sa première campagne africaine de l’histoire (Coupe de la CAF), Stade Renard de Melon sera reçu au match aller par le Darring Club Motema Pembe (DCMP) avant d’abriter la manche retour. Les deux représentants camerounais se sont armés à leur manière pour affronter leurs redoutables adversaires. Est-ce suffisant ?   

Des changements oui, mais à quelle heure ?

Pierre Kouemo a été fidèle à ses habitudes. Aucun entraineur qui a qualifié son équipe pour une Coupe Africaine, n’a par la suite dirigé cette formation pendant ladite compétition. Cette année encore, alors que Laurent Djam a remporté le titre de champion du Cameroun (le second du club après 2016), il a été débarqué (la semaine dernière) et remplacé par Charlemagne Mbongo. Plusieurs joueurs héros du sacre, ont quitté le navire. Des recrutements comme celui de Grégoire Nkama (qui revient après un an au TKC) interviennent à quelques jours d’un match crucial. Même son de cloche dans les rangs de Stade Renard de Melon. Le président Jean « Rigolo » Kuete vient de recruter l’expérimenté Bertin Ebwelle au détriment de Souleymanou Aboubakar qui avait offert le premier titre du club (Coupe du Cameroun 2019).

Préparation hâtive et bancale

Ce que les deux plénipotentiaires camerounais montreront en compétitions africaines dans les prochains jours sera ni plus ni moins que le reflet de la pauvre préparation de ces derniers. Jusqu’à ce jour, les deux équipes n’ont pas enchainé les matchs amicaux de niveau qui peuvent les conduire à une espérée belle prestation face aux favoris congolais. Ils ne peuvent pas compter sur le championnat camerounais, qui doit reprendre début Septembre, pour avoir de la compétitivité. C’est également le cas en RD Congo (où la Linafoot reprend le 14 Aout). Sauf que chez eux, A.S Vita Club et le DCMP sont entrés en stage intense peu avant le tirage au sort. Deux clubs, anciens vainqueurs des compétitions africaines, et qui ambitionnent chaque année d’aller le plus loin possible avec des moyens plus conséquents.

La FECAFOOT s’en bat les couilles !

UMS de Loum et Stade Renard de Melon ne vont pas compter sur la tutelle pour réussir leur mission dans ces coupes africaines, celle de remettre le Cameroun dans le top 12 du classement CAF afin de retrouver les 4 places africaines habituelles.  La question n’a même pas été évoquée lors du Comité Exécutif ou l’Assemblée Générale Elective de la FECAFOOT. Aucune stratégie pour accompagner ses clubs dans cette nouvelle campagne. Tout ne se jouant pas que dans les finances. On a l’impression qu’il y’a pas d’objectif à atteindre, auquel cas ce point aurait dû être abordé par Seidou Mbombo Njoya et ses collaborateurs. C’est dans ce contexte défaitiste que les clubs du Moungo entreront en scène le week-end prochain. Et l’on s’étonnera du résultat !

Par Ernest M. Ouandié

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005