Football professionnel : des candidats déjà en ordre de bataille

Plusieurs présidents de clubs nourrissent déjà l’ambition de diriger la prochaine ligue de football professionnel, après les deux ans de mandat du comité technique transitoire.

La Fédération camerounaise de football avait décidé de  suspendre la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) que dirigeait le Général Pierre Semengue pour mettre sur pied un comité technique transitoire, le 3 septembre dernier.  Ce comité a, entre autres, comme mission la gestion et la restructuration du football professionnel. Le premier vice-président de la fédération camerounaise de football Aboubakar Alim Konate préside à la tête de ce comité qui préparera aussi l’élection d’un nouvel exécutif pour une nouvelle ligue qui gérera le football professionnel

Malgré que le comité technique transitoire cherche encore à faire ses premiers pas, certains présidents aiguisent déjà leur appétit. Selon nos informations, Franck Happi, le président du conseil d’administration de l’Union de Douala, serait encore « chaud » pour une nouvelle candidature à la présidence de l’instance qui s’occupera du football professionnel, après le CTT. Pour préparer le terrain, il se serait battu pour offrir une place au PCA de Colombe du Sud André Noel Essian au CTT. Son fidèle lieutenant de PWD de Bamenda Pascal Abunde aurait également bénéficié de ses faveurs pour siéger au CTT. Le président du syndicat des clubs d’élites du Cameroun ne voudrait pas connaitre la même déception de 2016 où il fut largement battu par Pierre Semengue. Il compterait aussi sur ses ennemis d’hier devenus allié aujourd’hui tels : Faustin Domkeu et Alex Gaspar Owona.

On annonce aussi une possible candidature de Saint-Fabien Mvogo, le président d’Eding sport de la Lékié à l’élection pour la présidence de la nouvelle Ligue de football pro. L’actuel président de la ligue régionale du Centre est un dur à cuir qui jusqu’ici n’a encore perdu aucune élection dans laquelle il s’est engagé. Il avait entrepris, lors de la dernière élection à la LFPC, de se porter candidat avant de retirer pour soutenir Franck Happi.

D’ici quelques mois, on pourrait assister à l’officialisation des candidatures, même s’il n’est pas exclu que le CTT use aussi de stratagèmes pour proroger leur mandat qui doit s’achever en 2021.

Nelson Mandela

Please follow and like us:
Read Previous

Tunisie – Cameroun : le premier galop d’essai d’Antonio Conceiçao

Read Next

Loïc Feudjou : « J’attends le moment opportun pour pouvoir rebondir »

Lion Indomptable du Cameroun

FREE
VIEW