Lionnes Indomptables : Alain Djeumfa, la chance du champion ?


Critiqué sur la qualité de son jeu, le sélectionneur des Lionnes Indomptables du Cameroun Alain Djeumfa parvient tout de même à avancer dans ces qualifications pour le tournoi de football féminin des Jeux Olympiques Tokyo 2020.

« Cette équipe n’a rien montré, sans Nchout Ajara on ne s’en serait pas en sortis », un commentaire des supporters des Lionnes qui revient généralement après chaque tour des qualifications pour les JO Tokyo 2020. On est tous d’avis que le jeu produit par la sélection féminine A n’est pas celui qu’on aurait aimé voir. La comparaison avec le jeu produit par son prédécesseur revient également, tout le temps. Les victoires avec Alain Djeumfa sont laborieuses et se concrétisent presque toujours dans les derniers instants de la partie et dépendent aussi trop souvent de l’attaquante de Valerenga. Nchout Ajara ne manque pas de sauver les meubles d’une équipe qui griffonne et peine à démontrer un fond de jeu.
Avec désormais 4 buts dans cette campagne des éliminatoires, l’ancienne buteuse d’Il Sandviken a, comme lors de la coupe du monde en France, toujours enfilé le manteau de sauveuse. Alors que le Cameroun est au bord d’une prolongation lors du 3e tour face à la RDC, c’est elle qui plante le but à la 82e qui permet aux Lionnes de passer au tour suivant. Et face à la Côte d’Ivoire à Yaoundé, elle transforme de sang froid le pénalty de la qualification dans les derniers instants de la partie. Pour ce match aller du 5e et dernier tour face à la Zambie, c’est sa coéquipière Gabrielle Aboudi qui a redonné espoir au Cameroun pour la rencontre retour, en inscrivant le 3e but à la 85e minute de jeu. Même si beaucoup s’accordent qu’il y a quelques situations de jeu intéressantes jeudi dernier, force est de reconnaitre qu’il y avait pas mal de déchet dans le jeu. Le sélectionneur Alain Djeumfa l’a d’ailleurs reconnu. « Je pense que tous les jours, y compris le FC Barcelone, on construit une équipe. C’est difficile d’avoir une équipe irréprochable, définitive », s’est-il défendu lors de la conférence de presse d’après-match. Sauf que beaucoup d’analystes pensent plutôt que la qualité du jeu s’est considérablement dégradée sous son ère, bien que les résultats soient là, in fine.
Porté à la tête de l’encadrement technique des Lionnes Indomptables du Cameroun en janvier 2019, l’ancien coach d’AS FAP peine à imprimer sa marque, après un an. Mais à ses contempteurs, on peut leur opposer que les Lionnes avancent, malgré tout. Au regard des qualifications à la Pyrrhus du Cameroun, on peut arriver à la conclusion qu’il a la chance du champion et une qualification pour ces JO Tokyo 2020 ne surprendrait personne.

Please follow and like us:
Read Previous

CAF Champions League : Le Cameroun souhaite accueillir la finale de l’édition 2019-2020

Read Next

Elite One : Ce qu’on retient de la 26e journée

Lion Indomptable du Cameroun

FREE
VIEW