Nouvel équipementier: comment la toile s’est embrasée


De l’annone à la confirmation de la marque Le Coq Sportif comme nouvel équipementier des sélections nationales du Cameroun, les internautes camerounais se sont laissé aller aux commentaires les plus dénigrants comme jamais par le passé.

Le Coq Sportif aura du mal à faire fondre le cœur des supporters des équipes nationales du Cameroun, visiblement attachés à l’ancien équipementier dont ils espéraient mieux, après que ce dernier ait décidé de ne pas renouveler son bail avec le Cameroun. Tout est parti d’un tweet de la firme Le Coq Sportif, le 17 avril dernier. Les camerounais qui s’interrogeaient encore sur l’identité du futur équipementier de leurs sélections nationales étaient loin de s’imaginer que cette marque sportive française, peu influente dans le monde du football, allait succéder à PUMA. L’étonnement était grand, la déception à la mesure des espérances gâchées aidé en cela par le sentiment d’avoir régressé.

L’annonce de la marque basée à Romilly-Sur-Seine en France a suscité un tollé général. La toile, lieu par lequel la nouvelle est tombée, s’est transformée à un véritable grill-room où les internautes n’ont pas manqué l’occasion de manger du coq à toutes les sauces. Les réactions sous le tweet de la firme française oscillaient entre dénigrements, railleries,  rejets et surtout boycott de cette griffe. Un accueil des plus  chaleureux pour cet équipementier qui s’attendait forcément à un déroulé du tapis rouge, eu égard des liens historiques avec les Lions Indomptables du Cameroun. « Ce n’est pas la sorcellerie ça ? Vous voulez nous tuer ou quoi ? Vous allez nous rendre cardiaque à la Fin !!! », commentait Merlin Youké. Peggy Mballa, un autre internaute, abondait dans le même sens : « Vous êtes vraiment pitoyables dans ce pays. Avec tout ce qui existe comme équipementier ? Le coq sportif ? C’est du grand n’importe quoi et je suis sceptique pour la suite. »

Certains twittos  voyaient dans ce choix porté sur le Coq sportif un retour à la colonisation quand d’autres ne se lassaient pas de le railler, sans ménagement. Les critiques étaient acerbes au point il était quasi-impossible de trouver un son de cloche différent. « Samuel Eto’o viens toi-même voir comment les compatriotes sont contre cette marque que ton président que tu as soutenu pour prendre la fécafoot a choisi », résume Daniel Gwodog. Ce sentiment de rejet était aussi visible sur le réseau social facebook où bon nombre ont exprimé leurs mécontentements. Le plus illustre aura été  le post d’Abdouraman Hamadou Babba, le président de l’Etoile filante de Garoua, qui a fait allusion à une évidente reculade. « Passer du puma au coq, c’est absolutely ridiculous… Prochainement on passera probablement du coq à l’âne… », s’est-il moqué. La marque dont Yannick Noah fait la promotion prendra, peut-être, du temps à se faire accepter par les fans du football camerounais. Pour l’instant, on n’en est pas encore là.

Léger Tientcheu

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005