Retraite Sportive : Jean-Paul Akono tacle Samuel Eto’o

L’ancien coach des Lions Indomptables invite son ancien protégé à briguer la présidence de la Fédération camerounaise de football au lieu de chercher à piloter l’institution par personne interposée.

Comme beaucoup d’autres acteurs de la planète football et admirateurs de Samuel Eto’o, Jean Paul Akono, sélectionneurs des Lions Indomptables espoir lors du sacre aux Jeux Olympiques de Sidney en 2000 a rendu hommage à l’ancien capitaine des Lions Indomptables, après l’annonce de sa retraite sportive. S’exprimant dans une interview accordée à nos confrères de Cameroon-info.net, le technicien camerounais s’est montré parfaitement dithyrambique. « C’est l’occasion de lui rendre un vibrant hommage. Il a eu une très grande carrière. Avoir joué plus de 20 ans au haut niveau du football mondial, c’est tout simplement fantastique. Ce n’est pas évident, et surtout que durant son immense carrière, il a eu peu de blessures. Ces blessures qui éloignent souvent les grands joueurs des stades ou parfois mettent un terme à leur carrière. Samuel Eto’o a eu cette chance qu’il a été constant dans sa longue carrière. Il a enrichi son palmarès avec des titres gagnés tant avec les Lions Indomptables qu’avec les clubs dans lesquels il a eu à évoluer », a-t-il encensé.

Cependant, concernant la reconversion de son ancien protégé en sélection, les deux personnalités risquent de ne pas s’accorder sur la trajectoire à prendre pour le néo-retraité. Son envie affichée de devenir entraineur ne semble pas emballer Jean-Paul Akono qui se presse de l’avertir sur la réalité du terrain. « Je crois quand même qu’être ancien grand joueur n’est pas synonyme de grand entraineur. Je ne dis pas que c’est impossible de devenir un entraineur à succès. Mais, c’est toute une affaire », avise l’ancien Directeur technique national adjoint. Le technicien camerounais voudrait beaucoup plus le voir devenir dirigeant dans le football. « Un moyen pour lui d’apporter de l’ordre là où il y a le désordre. Au lieu de chercher comme il le fait maintenant à piloter ça par personne interposée. Ces personnes qui parfois ne font pas ce qu’il veut comme il le veut », regrette-t-il.

Jean-Paul Akono invite insidieusement Samuel Eto’o à avancer à visage découvert dans son ambition de contrôler la gestion du football camerounais et n’hésite pas à prendre l’exemple sur Didier Drogba qui s’est porté candidat au poste de président de la Fédération ivoirienne de football. « Samuel Eto’o peut aussi chercher à briguer la présidence de la FECAFOOT pour implémenter sa vision », a-t-il conseillé. Pas sûr que celui qu’il appelle « son fils » apprécie cette posture.

Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005