Sélections nationales: Rigobert Song, la troisième chance est-elle la bonne?

Miraculeux après l’attaque cérébrale qui faillit lui couter la vie le 2 octobre 2016. et en hibernation depuis le CHAN en janvier, l’emblématique ancien capitaine des Lions Indomptables va reprendre du service. Non plus avec les A’ où il a échoué, mais avec la sélection olympique engagée dans la course à la qualification pour la CAN U23 Égypte 2019.

Bien malin celui qui peut justifier une nouvelle fois la “récompense” faite à Rigobert Song par le comité de normalisation. Rigo né le 1er juillet 1976 à Nkenglikok (dans le Centre), a été installé mercredi à la place de Richard Towa comme entraineur de l’équipe nationale U23. Une sélection stratégique dans la transition générationnelle entre les sélections intermédiaires et la sélection fanion des Lions Indomptables.

Comment la Fecafoot (engagée à laisser la gestion du football au anciens joueurs dit-on désormais, du côté de Tsinga) s’est-elle retrouvée à confier la gestion des Lionceaux à une “bande” d’anciens footballeurs passés dans l’encadrement certes, mais qui n’ont aucune expérience, de longue date sur un banc de touche pour des (jeunes) retraités de luxe?

L’ancien joueur de Liverpool en premier n’a jamais entrainé nulle part! Ses premières armes dans le métier d’entraineur étaient avec les A’. Aucun résultat positif! Une élimination précoce du CHAN, du jamais vu. Avec à la clef un seul but marqué (Patrick Moukoko), et un maigre point ramené en trois sorties. Le voilà à nouveau sélectionneur à la veille d’une autre compétition, et non des moindres qui servira aussi de qualifications pour les jeux olympiques de 2020 au Japon…

Guy Feutchine son adjoint semble être dans les faits, le plus expérimenté du groupe. Il a signé en fin de semaine dernière un bail d’entraineur avec une équipe de D2 en Grèce. Hamidou Souleymanou, l’ancien portier des Lions et du club turc de Kayserispor va coacher les gardiens.

Très peu d’informations sont disponibles sur sa reconversion. Ce qui est certain, il n’a pas eu ses diplômes il y a bien longtemps. Mais comme Rigobert Song en personne, Feutchine ou encore Raymond Kalla (reconverti en intermédiaire de joueur sur l’axe Maghreb-Asie-Moyen Orient) en Team Manager, la Fecafoot a mis en avant vraisemblablement leur vécu et acquis en clubs (Europe) et au sein des Lions Indomptables.

Cela devrait-il suffire pour conforter Rigobert Song dans ses nouvelles fonctions, quand on sait quel a été son échec au CHAN? Rigo n’a jamais pu trouver l’alchimie, pour faire jouer son effectif en équipe. Ces choix des hommes a été contesté lors de ces trois sorties, pour le résultats que l’on connaît!

CHAN catastrophique.

Pour la petite histoire, Rigobert Song nommé sélectionneur le 17 février 2016 va faire ses premiers pas en match officiel le 12 août 2017 à Sao-Tome comme entraineur des locaux (A’). Il va y ramener une première victoire (0-2). Que ses Lionceaux vont scellés à Limbe une semaine plus tard au match retour, toujours sur le même score. Ce sera là, son seul succès à la tête de cette sélection en un an.

Qualifiés pour le CHAN au Maroc, Rigobert Song et son groupe auront plusieurs matchs amicaux avec des clubs locaux. Il va faire également jouer trois rencontres d’évaluation à ses félins avec trois pays qualifiés, dont le Maroc futur vainqueur de sa compétition à quelques jours de l’ouverture du tournoi.

En trois matchs, les Lions A’, feront deux nuls, notamment face au Nigeria, futur finaliste du CHAN, zéro but partout. Le 06 janvier, pour leur dernier match de préparation au CHAN, les joueurs de Rigo vont tondre le gazon du complexe sportif Mohamed IV face aux Lions de l’Atlas A’ qui les filent un (3-1).

Une fois le CHAN lancé, le Cameroun sera battu lors de ses deux premiers matchs. Le Congo, puis l’Angola vont gagner les Lions A’ par un but à zéro. Le seul point, ramené de cette expédition foireuse au Maroc viendra du nul (1-1) obtenu à la dernière journée de Groupe contre le Burkina-Faso.

Ailleurs, le sélectionneur à défaut de rendre son tablier (ce qui est conventionnel et logique) aurait pu tirer des leçons et se rendre à l’évidence, que rien n’a marché, il faut apprendre ses gammes sans sauter les étapes, ni les classes…Mais le Cameroun, c’est le Cameroun!

Espérons donc aujourd’hui, que “Magnan” qui est une fois de plus “récompensé” (Team Manager des Lions il y a quelques années, sélectionneur A’ jusqu’à mercredi), plus consciencieux et ayant appris de ses erreurs du passé, ne s’en prendra qu’à lui-même, si les résultats ne viennent pas à suivre avec les Lionceaux.

Please follow and like us:

Résultats

Cameroun3:0Comores

Classement

PosTeamPWGDPts
100411
200211
30015
40005